Notre Histoire

L’histoire familiale

 

FRANCOIS DEJEAN, LE FONDATEUR

François Dejean (1929-2020), âgé de 21 ans, jeune orphelin, puis pupille de la nation, est très vite aiguillé vers une école pour apprendre un métier. Au Fayet (en Haute-Savoie), il découvre l’horlogerie, discipline pour laquelle, il s’avère particulièrement doué. Quelques années plus tard, il deviendra moniteur d’horlogerie à la Fondation Foa d’Evian-les-Bains. Il enseignera le métier à de jeunes pupilles de la nation, comme lui, ou à des victimes d’accidents de la route en reconversion.

 

LA RUE DU THÉÂTRE OUVRE LE BAL

 

Après quelques années d’enseignement, François Dejean, assisté par son épouse Irène Dejean, ouvre sa première bijouterie le 1er mai 1960, rue du théâtre à Evian-les-bains.
Dans leur point de vente, François Dejean effectue beaucoup de réparations et commercialise des bijoux & de la pendulerie.
À l’époque, François Dejean sillonne les villages alentours et va, récupérer les bijoux que les habitants, laissent en dépôt afin de les réparer. Il est missionné pour régler le clocher de l’église de la ville. L’homme se fait déjà un nom. 

En 1965, la famille déménage et installe son magasin rue nationale. Elle se déplacera de quelques mètres en 1968. La bijouterie actuelle, installée au numéro 70 de la même rue, est située dans les mêmes fondations, à Evian-les-Bains. Elle constitue le siège social de l’entreprise, actuellement.

UNE AFFAIRE FAMILIALE

L’affaire se développe, et c’est toute la famille qui s’investit : Irène, la maman, Muriel, la petite dernière. Daniel, leur fils, de 14 à 17 ans, fait ses armes à l’école d’horlogerie : Le Lycée Edgar Faure de Morteau à Besançon, berceau de l’horlogerie suisse.

Daniel Dejean (fils de François Dejean) repart pour Angoulême, chez Flamant SA, le plus grand fabricant de bijoux en France.
Sans cesse poussé vers une réussite professionnelle, aussi brillante que fulgurante, c’est par leur persévérance et leur passion commune, qu’ils décideront d’ouvrir une succursale, le 9 Juin 1979 ,dans le Centre Commercial Carrefour Margencel (Haute-savoie).

« Mon métier, c’est ma passion. » Daniel Dejean

Daniel Dejean ouvre une succursale, en son nom, le 3 Avril 1984, dans le Centre Commercial Cora à Publier (Haute-savoie). Il reprend l’affaire familiale en 2007, en tant que Directeur général de ses 3 points de vente.